La formation multimodale pour les publics 

FOAD

Comment inciter les publics à se tourner vers cette modalité pédagogique ? Comment changer ses propres représentations et celles de la personne accompagnée ? Comment lever les freins et favoriser les conditions de mise en oeuvre et de réussite ?

Cette boîte à outils s'adresse particulièrement aux professionnels du CEP ; elle propose un ensemble de ressources pratico-pratiques permettant de répondre à ces questions.

Ces ressources ont été choisies ou construites avec un groupe de travail initié par la Région Normandie, associant le Carif-Oref et des représentants des CEP (Cap emploi, Missions Locales, Pôle emploi) et d’organismes de formation (CIBC Emploi Conseil, Média Formation).

La boîte à outils : présentation en vidéo

A l'occasion de ce webinaire du 15 avril 2021, Clarisse Dautrey , directrice de le direction de la Formation tout au long de la vie à la Région Normandie présente le contexte de création de cette boîte à outils.  Les représentantes des 3 réseaux de CEP présentent 3 outils :  Diagnostic (Muriel Boust de Pôle emploi), Argumentaire (Laetitia Samson de l’ARML) et types de questions à poser aux organismes de formation (Johanna Joly de Cap emploi).
Ensuite, l'organisation de la boîte à outils est présentée par Elisabeth Marmontel du Carif-oref de Normandie. Enfin, Charline Sochon de la Région Normandie propose des perspectives pour cette démarche.

Liste des outils à disposition, par situation rencontrée

Selon la situation rencontrée, nous proposons de vous aiguiller vers les ressources les plus adaptées, répertoriées dans cette boîte à outils :

tableau outils par situation

 

1 - Connaître et comprendre la multimodalité

Deux ressources proposées pour appréhender la multimodalité :

  • Un glossaire pour comprendre le vocabulaire utilisé, disponible sur le site de Communotic
  • Cinq séquences vidéo qui retransmettent le webinaire de juin 2020 organisé en région : "La formation multimodale : convaincre et lever les réticences"

La formation multimodale : convaincre et lever les réticences.
Ce webinaire réalisé en juin 2020 vous est proposé à travers 5 séquences vidéo.

2 - Vaincre les réticences

Retrouvez ici les arguments mobilisables pour lever les réticences face à la formation multimodale, à travers deux ressources :

  • Un argumentaire formalisé pour lever les réticences face à la formation multimodale, en téléchargement questionsou sous forme de Foire aux questions, ci-dessous.

 

  • « Je ne souhaite pas partir loin de chez moi »

La formation multimodale permet de diminuer les temps de mobilité et les frais de déplacements pour les activités à distance. 

 

  • « Je n’aime pas rester la journée assis-e à écouter un formateur…/ Je n’arrive pas à me concentrer » 

La multimodalité, ce sont : 

  •  Des activités et des modalités de formation variées qui permettent de maintenir la concentration. 

  • Une variété de pédagogies ludiques (jeux de plateau, serious game …) 

  • Une alternance de temps théoriques et pratiques (stages, plateaux techniques, …), temps à distance et en présentiel, temps collectifs et individuels ... 

 

  • « J’ai peur de ne pas comprendre et de me perdre.../j’ai peur de ne pas savoir m’organiser » 

Une organisation est définie avec le formateur, adaptée aux attentes/profil de la personne. Des horaires et des rendez-vous sont arrêtés pour maintenir la mobilisation. 

Le tutorat proposé par l’organisme de formation et assuré par le formateur permet de ne pas attendre la rencontre physique suivante pour poser des questions et se faire expliquer les choses. 

 

  •  « J’ai peur que la formation soit trop rapide pour moi »

La multimodalité permet de travailler à son rythme, d’avoir une souplesse dans l’organisation, d’avoir la possibilité de revenir sur les contenus afin d’approfondir ses connaissances. 

 

  • « Je n’ai pas envie d’être considéré comme un élève »

La formation multimodale met définitivement au placard les anciennes postures de formation descendantes. L’apprenant co-construit avec le formateur le parcours de formation et participe au choix et à l’utilisation des ressources pédagogiques. Elle peut permettre d’avoir un sentiment de contrôle : je sais quoi, qui, comment, pourquoi… 

 

  • « J’ai une activité salariée en temps partiel, je ne peux pas suivre une formation » 

L’activité salariale est possible en parallèle de la FOAD notamment pour s’inscrire dans un parcours d’insertion durable ou en amont d’un projet de création d’entreprise. 

  • « Je ne connais pas l'informatique/je ne sais pas me servir d’un ordinateur » 

 L’Organisme de Formation reçoit pour un RDV de « positionnement » qui permet de vérifier les prérequis et de proposer une adaptation de la formation. Le formateur se charge de valider que l’apprenant a bien les compétences et les connaissances numériques nécessaires. 

L’organisme de formation prévoit des modalités pour accompagner la personne (remise à niveau, tutorat, module de prise en main des outils et logiciels, assistance technique si besoin). 

Pendant la formation, il est possible de réaliser les temps de formation à distance dans un EPN. L’animateur initie à l’informatique pour prendre en main les outils. C’est très utile par la suite notamment dans le cadre de son accès à l'emploi (aujourd'hui, un employeur part du principe que chaque employé sait se débrouiller sur un ordinateur). 

Si l’apprenant n’est pas prêt, il peut passer par des dispositifs qui lui permettent de bénéficier d’une remise à niveau sur les compétences numériques. 

 

  • « Je ne sais pas travailler quand je suis chez moi » 

Le formateur est un vrai tuteur qui accompagne l’apprenant dans sa prise d’autonomie et qui assure un accompagnement individuel sous différentes formes (pas à pas, hotline...) 

Le temps de travail chez soi n’est pas forcément du temps de travail individuel : l’apprenant peut se connecter de chez lui pour participer à un temps de travail collectif. 

 

  • « Travailler une journée entière à la maison, c'est trop long » 

L’organisme de formation accompagne l’apprenant pour qu’il s’organise et trouve son rythme lors des temps synchrones et asynchrones. Le découpage en modules courts tient compte de la distance et permet aux apprenants de réaliser les travaux à leur rythme et de valider au fur et à mesure. 

 

  • « A la maison ce n'est pas toujours facile de travailler dans de bonnes conditions. Je peux être dérangé à tous moments » 

Il existe des espaces numériques publics (EPN) qui permettent aux publics d’accéder à un outil informatique et à une connexion. 

Pour les apprenants qui se forment chez eux. 

  • L’organisme de formation accompagne l’apprenant pour établir un planning de formation qui tient compte aussi des contraintes personnelles  

  • Les contenus sont à disposition en permanence. Cela permet à l’apprenant de s’organiser en fonction de la présence du reste de sa famille et de ses obligations familiales. 

  • « Je ne sais pas si j’en serai capable » 

Le centre de formation fait un positionnement, comme pour les formations en présentiel, et sera en mesure de juger de la capacité de l’apprenant à suivre la formation. Cela fait partie de l'accueil du stagiaire. Le positionnement est toujours très important pour les formations multimodales. Et le centre de formation sait gérer tous types de situations. C’est son métier. 

 

 

  • « J’ai peur de ne pas y arriver tout seul » 

Les organismes de formation préparent les stagiaires à la prise en main des outils numériques. La prise en main peut se faire au centre de ressources de l’organisme de formation, elle représente peu de temps et elle doit permettre que le bénéficiaire puisse ensuite sortir du centre et être à distance. 

L’accompagnement vers les ressources et dans l’utilisation des outils continue pendant le parcours de formation (accompagnement des formateurs lors du tutorat et de l’animateur du centre de ressources si problèmes techniques). 

L’organisme de formation s’assure que les stagiaires ont accès aux outils numériques et à une connexion. 

  • « Je n’ai pas d’équipement informatique » 

Il existe des espaces numériques publics (EPN) qui permettent aux publics d’accéder à un outil informatique et à une connexion. 

Certains organismes de formation proposent des prêts de matériel informatique (cf. questions à poser aux organismes de formation). 

Il existe des associations de reconditionnement qui proposent du matériel informatique à l’achat à moindre coût. 

Certains temps de formation à distance peuvent être suivis sur un smartphone. 

Pour le public travailleur handicapé : l’AGEFIPH propose un accompagnement possible à hauteur de 500€.  Cf. plan de relance 

  • « Je n’ai pas de connexion internet chez moi » 

Il existe des espaces numériques publics (EPN) qui permettent aux publics d’accéder à un outil informatique et à une connexion. 

  • « Je ne veux pas retourner à l’école »

La formation multimodale met définitivement au placard les anciennes postures de formation descendantes. Le formateur n’est plus un expert mais il est un médiateur. Il adopte une posture participative, une pédagogie active. Le formateur co-construit avec l’apprenant le parcours de formation et l’accompagne dans le choix et l’utilisation des ressources pédagogiques. 

 

  • « Je vais me former tout seul, sans formateur ? »

En formation multimodale, la personne apprend, entre autres, grâce à ses formateurs et aux échanges avec ses pairs. 

Le formateur apporte une assistance pédagogique et technique et une présence aux modalités définies ensemble. Son rôle sera très personnalisé par rapport aux besoins de l’apprenant. Concrètement, le formateur apporte la consigne, la reformule…Le formateur est présent, il adapte ses ressources et son suivi à la distance, il connaît les ressources et corrige/suit les productions. Il peut, en fonction des besoins de la personne, aider pour planifier les activités et doser son travail : temps de connexion devant un ordinateur, temps de travail dans une journée…Il propose enfin des évaluations pendant la formation qui permettent à la personne d’évaluer ses acquis au fur et à mesure et au formateur de faire évoluer le parcours.  

 

  • « Je vais me former tout seul, sans voir personne »

Attention : formation multimodale ne veut pas dire 100% à distance !!  

Des temps sont prévus en présentiel et les temps à distance misent aussi sur des temps collectifs voire d’échange. 

Les interactions possibles sont diverses au sein de la formation et en-dehors si les stagiaires se rendent dans un EPN ou dans un Tiers lieu numérique pour réaliser leur formation à distance. 

 

  • « Qui va répondre à mes questions quand je serai seul devant mon ordinateur? » 

L’apprenant a un tuteur à distance désigné qui apportera les réponses aux questions ponctuelles. 

S’il ne vous répond pas tout de suite, l’apprenant peut poser la question à ses collègues stagiaires (par Skype, mail, tchat...) ou chercher sur Internet, sur les forums de discussion de la plateforme. C’est aussi un bon exercice d’apprendre à chercher. 

Les ressources et exercices qui sont proposés prennent en compte la distance. L’apprenant ne se retrouve pas face à une liasse de cours. Les formateurs sauront introduire les modules et guider les apprenants à travers les ressources adaptées et variées, avec des consignes adaptées à la distance (tutorat proactif). Ils sont aussi disponibles, ainsi que les pairs à travers les moyens de communication mis à disposition dans la formation (mail, forum, hangout, etc.). 

Comme en présentiel, l’apprenant signe un protocole individuel de formation dans lequel le formateur s'engage à l’accompagner. L’apprenant n'est pas seul. 

  • « Je vais me sentir seul pendant la formation, Je préfère travailler en groupe, en équipe » 

De la même façon qu’en présentiel, pour mettre en place la dynamique de groupe, le formateur va initier des activités collaboratives synchrones (ex : travaux en groupes/sous-groupes) ou asynchrones (ex : forum de discussion). L’apprenant pourra y participer s’il dispose d’un smartphone ou PC. 

L’organisme de formation recherche la bonne combinaison présence/distance. L’apprenant pourra suivre la partie en ligne d’un EPN, où il pourra rencontrer d’autres usagers ou stagiaires. Et c’est l’occasion rêvée pour lui apprendre à tisser des liens professionnels via les nouvelles technologies et acquérir de l'autonomie. 

  • « Ma formation n’aura pas de valeur » 

Il s’agit de la même certification ou qualification qui renvoie au même référentiel. Ce sont les modalités de formation qui diffèrent.  L’important est la certification obtenue, la personne n’a pas à décrire les modalités de formation.

  • « Me former à distance n’apportera rien à l’entreprise »

Suivre une formation multimodale permet de mobiliser des compétences transversales (autonomie, organisation, confiance en soi …) que l’on repère au travers des exemples d’activités comme “travailler en autonomie”, “se fixer des objectifs de travail”, “communiquer en utilisant différents canaux : téléphone, visio, chat, mail, forum“... qui doivent pouvoir être valorisées auprès de l’entreprise pour le retour à l’emploi.  

 

  •  « Moi, ce que je veux, c’est l’expérience en entreprise » 

D’une part, la formation multimodale permet de s’inscrire dans un rythme et des modalités professionnels ; d’autre part, la formation multimodale en adoptant le virage numérique amène à s’adapter au monde de l’entreprise de demain. 

  • « Je ne suis pas rémunérée si je fais ma formation à distance »

Dans le cadre d’une formation financée par la Région, les conditions de rémunération sont les mêmes pour les formations multimodales que pour les formations en présentiel. Le temps asynchrone dans la formation est valorisé. 

Pour Pôle emploi, à l’identique les conditions de rémunération sont les mêmes pour les formations multimodales que pour les formations en présentiel.  

Le temps asynchrone dans la formation est valorisé. Les temps partiels font l’objet de rémunérations spécifiques et proratisées, mais les mêmes règles s’appliquent que sur le présentiel 

 

  •  « Quand on est en formation asynchrone, quelle est la couverture sociale ? »

Pour la Région, la personne en formation conserve son statut de stagiaire de la formation continue quelle que soit la modalité de formation retenue. Les temps asynchrones font partie intégrante du parcours de formation. 

Pour Pôle emploi, à l’identique, la personne en formation conserve son statut de stagiaire de la formation continue quel que soit la modalité de formation retenue. Les temps asynchrones font partie intégrante du parcours de formation. 

3 - Préparer l’accès à une formation multimodale

Dans cette section, vous allez trouver des ressources pour vous assurer que la formation correspond bien au profil du bénéficiaire comme le diagnostic sur la multimodalité, et les types de questions à poser aux organismes de formation ainsi que les dispositifs activables pour se former au numérique.

--- Le diagnostic (ou auto-diagnostic) sur la multimodalité

Dans votre accompagnement des bénéficiaires en tant que CEP, vous trouvez des exemples ​de thèmes à questionner autour de la multimodalité et à intégrer à l’outil de diagnostic que vous utilisez déjà.  

profil Pour rappel, les organismes de formation font un positionnement pour identifier le parcours le plus adapté pour la personne. 

Le diagnostic sur la multimodalité est en téléchargement et sous forme de Foire aux questions, ci-dessous.

 

  • Possession d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone, d’une webcam, d’un casque… 

  • Possession personnelle ou partagée avec les membres du foyer 

  • La type de connexion : fibre, 5G, inclue dans le forfait téléphone, une box dans le foyer … 

  • Les besoins en équipement pour suivre une formation avec des temps à distance 

  • L’utilisation des outils numériques (ordinateur, tablette, smartphone) et sa périodicité (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle) 

  • L’existence d’une boite mail 

  • La capacité à envoyer un mail en autonomie, avec une pièce jointe 

  • La connaissance et l’utilisation de logiciel de traitement de texte, de tableur … 

  • L’expérience du confinement : utilisation de moyen de communication vidéo  

  • La présence sur les réseaux sociaux, pour quelle utilité 

  • Les besoins pour mieux connaitre et utiliser le numérique dans le cadre d’une formation avec des temps à distance 

  • La capacité à être seul dans les temps de formation à distance : connaissance et utilisation quotidienne des outils du numérique 

  • Les besoins pour gagner en autonomie dans le cadre d’une formation avec des temps à distance 

  • Un espace dédié pour pouvoir s’isoler le temps de la formation (bureau, chambre …) 

  • Un espace de travail calme, sans bruits pour pouvoir se concentrer sur sa formation 

  • Les besoins pour acquérir un niveau de confort permettant de suivre une formation avec des temps à distance 

  • Capacité à rester concentré sur un cours en ligne : rester assis, autonomie dans la réalisation de travaux à distance 

  • Les besoins pour travailler sur la concentration  

--- Les types de questions à poser aux organismes de formation

Dans votre accompagnement des bénéficiaires en tant que CEP, vous trouvez des exemples de questions à poser aux organismes de formation pour mieux comprendre l’organisation de la formation et ainsi sécuriser l’entrée en formation.

Pour chaque question, vous trouvez la position de la Région et/ou de Pôle emploi lors des appels à projets questionsauxquels répondent les organismes de formation régionaux.

"Les types de questions à poser aux organismes de formation" est en téléchargement et sous forme de Foire aux questions, ci-dessous.

La Région prévoit qu’à chaque entrée en formation un diagnostic soit réalisé au sein de l’organisme de formation.

 

A titre d’exemple, pour les publics les plus éloignés, certains organismes de formation les interrogent sur leurs pratiques pour identifier les modalités et le parcours de formation le plus adapté :

  • Sur les compétences numériques (matériel, appli ou sites utilisés, moteur de recherche, mail, espace collaboratif…)
  • Et lautonomie (démarches effectuées dans le cadre de leur recherche d’emploi, mobilité, disponibilité, etc.)

La Région attend de ses prestataires de formation des propositions pédagogiques qui s’appuient sur différents outils numériques et une pluralité de modalités (présentielles, distancielles, tutorales, …) avec des modes de mise en œuvre variés (synchrone, asynchrone …). Ainsi, dans ses cahiers des charges, la Région attend à minima 10% de temps de formation à distance.

La Région s’assure des moyens pédagogiques et techniques, d’accompagnement et d’assistance mis à disposition des stagiaires : déroulé de la formation (accueil, phase de positionnement, phase de mise à distance, temps de présentiel, période en entreprises …), accompagnement à distance (nature des travaux proposés aux stagiaires, tutorat pédagogique et technique …).

 

A titre d’exemple, les organismes de formation envisagent une proportion présentiel / distanciel spécifique à chaque individu pour mettre en place les modalités les plus adaptées. Tout est fait pour préparer les bénéficiaires à suivre les temps de formation à distance.

La Région prévoit la mise en place de parcours de formation individualisés permettant la prise en compte des acquis antérieurs des candidats ou de leurs lacunes, de leurs capacités, de leur type d’apprentissage et de leur besoin.

 

A titre d’exemple, certains organismes de formation conçoivent leurs outils en fonction de la cible. Ils ont une « boîte à outils » avec plusieurs modalités, plusieurs contenus pour travailler sur une même question ; c’est la personne qui choisit l’outil qu’elle souhaite utiliser.

La formation sera d’autant plus intéressante et adaptée à une pluralité de profils d’apprenants que les modalités seront diversifiées. Ne pas hésiter à demander quelles sont les adaptations et aménagements possibles au regard du profil de la personne.

 

La Région attend dans ses cahiers des charges un minimum de 10% du volume d’heure de la formation avec des modalités à distance et non pas 10% de temps de formation à distance par parcours de formation. Ainsi, les organismes de formation peuvent proposer un parcours adapté au profil des bénéficiaires : certains stagiaires se verront proposer du présentiel et d’autres 20% de leur temps de formation à distance. C’est l’individualisation des parcours.

 

A titre d’exemple, pour des publics peu autonomes, certains organismes de formation proposent un suivi en présentiel ou par téléphone en période de confinement, pour travailler sur cette question.

Pour d’autres publics, la première demi-heure est parfois compliquée pour caler les pratiques mais la pratique du numérique s’affine au fil de la formation à travers une préparation et un accompagnement proposé par l’organisme de formation

La Région prévoit un module de prise en main des outils proposés par l’organisme de formation en début de parcours.

 

A titre d’exemples, certains organismes de formation proposent des tutoriels et un accompagnement individuel par le référent de parcours (pas à pas, hotline).

D’autres organismes de formation proposent un diagnostic des compétences numériques et des outils possédés lors de l’accueil qui permet de situer les savoirs, savoir-faire à développer pour que l’apprenant soit autonome dans l’utilisation des outils (accès aux contenus et tutorat). Une séquence de “prise en main” des outils, plateforme et tutorat est prévue. Elle peut être éventuellement suivie d’une mise en situation. L’apprenant suit sa première séance à distance au centre de ressources accompagné par l’animateur du centre de ressources et dure jusqu’à ce que l’apprenant “se sente” autonome / en confiance.

En cas de problème de connexion sur la plateforme, l’intervention à distance d’un technicien est-elle prévue ou une plateforme de permanence est-elle prévue via un numéro de téléphone, skype…?

La Région prévoit un tutorat technique assuré par l’organisme de formation tout au long du parcours.

 

A titre d’illustration, l’accompagnement vers les ressources et dans l’utilisation des outils continue pendant le parcours de formation. Parfois, le formateur accompagne lors du tutorat et l’animateur du centre de ressources en cas de problèmes techniques.

 

La Région demande aux organismes de formation de prendre en compte le travail préparatoire réalisé en amont d’une entrée en formation par un accompagnement par un CEP. Si le candidat n’est pas retenu, l’OF doit en informer le CEP et doit motiver le rejet et mentionner les prérequis non atteints et les préconisations de remise à niveau ou de réorientation du projet.

A titre d’exemples, les organismes de formation organisent des bilans intermédiaires et finaux et proposent des entretiens de régulation avec les CEP.

 

--- Les dispositifs activables

Les dispositifs activables avant de se former en particulier les savoirs numériques.

4 - Identifier et mobiliser les aides et les lieux ressources

ressources

Ces lieux répartis sur l'ensemble du territoire normand développent l'accessibilité numérique par la mise à disposition sur place de matériels et connexions internet.

Retrouver Les espaces publics numériques  (EPN) et la liste des Tiers lieux en Normandie sur le site "Normandie connectée".

La liste et la cartographie des structures normandes qui proposent du matériel informatique dans une démarche de réemploi sont disponibles sur l'annuaire régional en ligne "Au rendez-vous des normands".

Dans l’espace « Catégories" sélectionner le critère "Matériel équipement électriques et électroniques" et cliquer sur la loupe.

Aides financières  :

La Ressource handicap formation est également un service mobilisable pour permettre d'identifier les besoins de compensation du handicap en formation et faciliter leur mise en oeuvre.

Ce document collaboratif organisé par département est à renseigner par les CEP pour une information partagée concernant les aides mobilisables sur les territoires, facilitant l'équipement informatique.

5 - Les ressources des réseaux

Voici les ressources à disposition

CAP Emploi

Télécharger le document enquête formation

Missions locales

A venir

Pôle emploi

Diagnostic formation à distance en ligne

 

Votre avis nous intéresse

Nous expérimentons la boîte à outils jusqu’en juin 2021 et nous sommes intéressés par votre avis sur son utilisation.

Merci de nous faire part de vos commentaires et de vos idées !

Contact